Reproduction en captivité et réintroduction de l'Aigle de Bonelli

2007 – 2012

L'aigle de Bonelli est l'un des rapaces les plus menacés en Europe. En France, il a connu une forte période de régression durant laquelle ses effectifs sont passés de 80 couples dans les années 1960 à 23 en 2002. Depuis ces trois dernières années, la situation s’est inversée : en effet, la population française d’aigles de Bonelli augmente désormais au rythme d’un couple par an. Elle est estimée aujourd’hui à 31 couples.

Dans le cadre du premier plan de restauration en faveur de l’espèce, dont la coordination nationale a été confiée au CEN-LR par la DREAL Languedoc Roussillon, la Fondation Prince Albert II de Monaco soutient la Ligue pour la Protection des Oiseaux dans le cadre d’un programme d'élevage en captivité de jeunes aigles, afin de soutenir des programmes de renforcement de populations en Europe, en Espagne notamment. Le suivi des oiseaux lâchés est réalisé à partir de balises et d'émetteurs spécifiques.

2013-2018

Phase II          

Cette phase s’inscrit dans la continuité des actions entreprises avec la contribution de la Fondation, et apparaît comme une suite logique des actions déjà engagées visant au rétablissement de la population européenne des aigles de Bonelli.

Les objectifs de cette phase se déclinent en trois volets :




Reproduction en captivité et réintroduction de l'Aigle de Bonelli
© J.F.-M. Terrasse

Localisation: Bassin méditerranéen

Bassin méditerranéen

Porteur du projet

Mission Rapaces pour la Ligue de Protection des Oiseaux (LPO)