Mme Sheila Watt-Cloutier

Mme Sheila Watt-Cloutier

Ancienne présidente élue de l’Inuit Circumpolar Council, l’organisation qui représente à l’international les 155 000 Inuits du Canada, du Groenland, de l’Alaska et de du Tchoukotka, à l’extrémité nord-est de la Fédération de Russie

Sheila Watt-Cloutier a vécu à Iqaluit, au Nunavut pendant 15 ans et est désormais retournée vivre au sein de sa ville natale de Kuujjuaq, au Québec.
Elle a été élue et porte-parole des populations Inuits pendant plus d’une décennie. De 1995 à 1998, elle a été Secrétaire générale de la société Makivik, créée dans le cadre de la Convention de la Baie James et du Nord québécois signée en 1975. Défendre les droits du peuple inuit a constitué l’une des priorités de son mandat depuis son élection à la présidence du CCI Canada en 1995 et sa réélection en 1998. Elle a joué un rôle essentiel en tant que porte-parole d’une coalition de peuples autochtones du Nord dans les négociations qui ont mené en 2001 à la Convention de Stockholm, interdisant la production et l’utilisation de polluants organiques persistants (POP) qui contaminent le réseau alimentaire en Arctique. En 2002, Mme Watt-Cloutier est élue présidente internationale du CCI.
Elle a contribué de manière décisive au Projet d’élaboration des institutions pour les peuples autochtones du nord de la Russie avec le CCI Canada.
Elle continue à se dévouer à sa cause à travers son œuvre de militante qui inclut sa participation à la Commission de la société civile sur le changement climatique en Arctique menée par l’Institut Aspen, ainsi qu’à travers la rédaction d’un livre intitulé « The right to be cold » qui a été présélectionné pour l’attribution de plusieurs prix littéraires importants au Canada.